top of page
Rechercher

"Mais à quoi ça sert d'être souple ?"

Dernière mise à jour : 30 mai 2021

Cette semaine, une élève m'a posé cette question. J'avoue que je suis restée un moment interdite. Mais oui, dans le fond à quoi ça sert ?

Déjà il y a souple et souple. Être souple ne veut pas forcément dire mettre son pied derrière la tête ou faire le grand écart. Même avec de l'entraînement certains n'y arriveront jamais, car nous ne sommes pas tous égaux. Ce que j'appellerais être souple, c'est avoir une amplitude de mouvement suffisante pour se sentir bien dans un simple tailleur au sol par exemple, ou pour faire ses lacets avec aisance, sans avoir l'impression d'avoir le souffle coupé ! Évidemment l'épreuve de référence pour tester votre souplesse est de vous faire toucher vos pieds avec les jambes tendues, ce qui vous donnera déjà une idée d'où vous en êtes.


Donc non, il n'est pas nécessaire de savoir faire le grand écart, en revanche il est important d'entretenir un minimum de souplesse. Pour trois excellentes raisons:


1. D'abord pour garder une bonne mobilité. Quand vous vous étirez, vous n'agissez pas que sur les muscles : vous lubrifiez vos articulations, et étirez les tissus conjonctifs, c'est à dire les tendons, les ligaments et le fascia, cette fibre principalement constituée de collagène qui enveloppe nos muscles, nos articulations, et nos organes. Donc qui dit souplesse, dit articulations en bonne santé.


2. Pour garder une bonne posture. Avec l'âge et le manque d'activité, les tissus ont tendance à s'assécher progressivement et à rétrécir. Ça porte un nom: se rabougrir ! C'est notamment flagrant avec le psoas, ce muscle fléchisseur de la hanche, qui, si on ne l'étire pas régulièrement, rétrécit, et rapproche le tronc des jambes. On finit alors par marcher penché vers l'avant. "Comme les petits vieux." Travailler sa souplesse permet de garder une certaine allure.


3. Pour améliorer sa circulation sanguine. Quand on s'étire on stimule la circulation sanguine. Les muscles sont mieux oxygénés, et récupèrent mieux après l'effort, ce qui permet aussi de réduire le risque de blessures. L'énergie circule mieux dans le corps. On se sent immédiatement plus léger !


Vous savez ce qu'il vous reste à faire ! Par contre, rappelons qu'il est important d'y aller progressivement et de ne pas forcer. On ne devient pas souple en un jour ! La souplesse, ça demande du temps et de la patience.



20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page